Épilepsie

cannabis et epilepsie

Extrait du documentaire The Culture High. Support the film and watch the full documentary today. http://www.theculturehigh.com/

Jayden a été soigné grâce au cannabis. Il subissait des crises d'épilepsie continuellement et prenait 22 pilules par jour. 


Définition

L'épilepsie est une maladie neurologique qui déclenche des  crises récurrentes non provoquées. Les personnes touchées peuvent souffrir de problèmes neurobiologiques, cognitifs, psychologiques et sociaux.

En termes médicaux, scientifiques, une saisie est une décharge synchrone excessive et anormale des neurones, résidant principalement dans le cortex cérébral du cerveau.

Une étude récemment menée par la Ligue internationale contre l'épilepsie (LICE) a produit une définition révisée de la maladie. Il stipule qu'une personne est considérée comme étant épileptique si elle remplit l'une des conditions suivantes.

 

Les crises varient en durée et en intensité : elles peuvent être à peine perceptibles ou vigoureuses et longues. Les cas les plus extrêmes (tels que le syndrome Dravets) peuvent entraîner jusqu'à 300 crises de grand mal par jour. Environ 1% de la population mondiale souffre d'épilepsie, dont 80% des cas surviennent dans les pays en développement.

 

La cause réelle de la plupart des cas d'épilepsie est inconnue, bien que dans certains cas, il puisse se développer à la suite d'une lésion cérébrale (provoquée par une tumeur,un  accident vasculaire cérébral, un traumatisme ou une  infection) ou d'abus de drogue ou d'alcool. Cependant, on considère de plus en plus que la génétique joue un rôle direct ou indirect.

 

Les DEA ( ou médicaments anti-épileptiques) sont la première mesure thérapeutique prescrite pour contrôler les convulsions. Ils ne  servent qu' à fournir des soins palliatifs, mais ne guérissent pas.

Il existe 20 types différents de DEA, qui agissent en réduisant l'activité électrique excessive du cerveau , responsable des crises. Bien qu'il faille parfois du temps pour trouver le bon médicament pour chaque individu, dans la majorité des cas, les crises peuvent être complètement contrôlées.

Dans les cas les plus extrêmes  les malades sont livrés à des traitements étendus comme un régime cétogène ( créateur d'énergie ), une stimulation du nerf vague (VNS), de la neurochirurgie ou de plus en plus, la marijuana médicinale.

 

Au Royaume-Uni 600.000 personnes vivent avec l'épilepsie ; on constate environ 1000 décès / an.

Le DEA peut causer un certain nombre d'effets secondaires, dont les plus courants sont la sédation et les étourdissements, un gain ou une perte de poids, des vomissements, de la diarrhée,de  la constipation ou encore la perte de libido et l'impuissance.

En conséquence les médecins utilisent la «thérapie optimale" lors de la prescription de DEA aux patients épileptiques,  pour atteindre la dose minimale et diminuer le nombre de médicaments nécessaires pour contrôler les crises, et par là-même de minimiser les effets secondaires.

huile CBD commander en ligne

Efficacité médicale du cannabis

Le Cannabis -  ou plus précisément le composé cannabinoïde CBD - représente le développement le plus remarquable dans l'histoire du traitement de l'épilepsie.

Le CDB a des effets anti-inflammatoires et neuroprotecteurs, et est bien toléré chez l'homme. On pense maintenant avoir une forte capacité à contrôler les crises, là où d'autres AED (anti-épileptique) pharmaceutiques ont échoué. Il peut également augmenter l'activité du cerveau qui conduit à des améliorations dans la parole, la communication, le côté physique et la qualité de vie globale. En outre, le CDB n'a aucune des propriétés psychoactives du THC, non plus que les effets secondaires fortement réduits par rapport aux DEA.

 

Les huiles  de cannabis riches en CDB, (mais une teneur de 0,2% en THC) ont été utilisées avec succès ( comme dans le cas cité ci-dessous) dans le Colorado avec des enfants souffrant du syndrome de Dravet - le plus souvent intraitables avec les DEA.

Le cas  de Charlotte Figis ( rapporté par  CNN) est le plus remarquable: en l'espace de 6 mois  Charlotte est passée d' une moyenne de 300 crises / mois à une seule;  après être restée dans un fauteuil roulant et  avoir été nourrie par sonde gastrique,elle a fini par marcher et se nourrir sans aide , et cela grâce au seul mélange de DEA et d'huile de cannabis  pharmaceutique .

 

Ces nouvelles sensationnelles que sont les capacités médicales de la CDB dans le traitement de l'épilepsie, ainsi que ses propriétés non-psychoactives, ont ouvert la voie à la législation de cannabis médical à travers le monde.

Cet état de choses a  entraîné l'exil de centaines de familles de réfugiés médicaux, forcés de déménager au Colorado pour avoir accès au traitement; 5000 personnes sont actuellement sur la liste d'attente pour avoir y accès.

 

La société UKs GW Pharmaceuticals élabore actuellement un produit à base CDB

(appelé Epidolex)   pour le traitement de l'épilepsie aux USA et au Royaume-Uni.

Autres articles sur l'épilepsie

Sources Recherches Scientifiques Officielles:

Marijuana: an effective antiepileptic treatment in partial epilepsy? 

(Mortati K, Dworetzky B, Devinsky O, 2007)

Treatment with CBD in oily solution of drug-resistant paediatric epilepsies 

(Pelliccia A, Grassi G, Romano A, Crocchialo P, 2005)

Anticonvulsant effect of cannabidiol 

(Ames FR, Cridland S, 1986)

Chronic administration of cannabidiol to healthy volunteers and epileptic patients 

(Cunha JM, Carlini EA, Pereira AE, Ramos OL, Pimentel C, Gagliardi R, Sanvito WL, Lander N, Mechoulam R, 1980)

Anticonvulsant nature of marihuana smoking 

(Consroe PF, Wood GC, Buchsbaum H, 1975)

Fibromyalgie

maladie fibromyalgie

Glaucome

maladie glaucome

Hyperactivité

maladie hyperactivite

Hypertension

maladie hypertention


«- Accueil