huile CBD commander en ligne

Traiter le cancer avec de huile de cannabis:  L'histoire de la petite Sophie Ryan

cannabis contre le cancer sophie ryan

Voici une autre histoire incroyable impliquant l'utilisation d' huile de cannabis dans le traitement d'une maladie qui peut n'avoir qu' un taux de survie de cinq ans. Cependant , jusqu'à trente % des patients peuvent être handicapés ou aveugles, et l'utilisation de la chimiothérapie n'est pas maîtrisée .

 

L'histoire commence avec la publication originale par le chef de la direction de l' officine de tante Zelda , Mara Gordon . Si vous n'avez pas encore entendu parler d'eux , voici de quoi il s'agit. Tante Zelda émerge rapidement comme un innovateur dans l'utilisation de préparations de cannabis , et leurs nouvelles applications pour effectuer des cures chez les patients .


SOPHIE ISABELLE RYAN

 

Notre histoire commence avec la petite Sophie Ryan alors qu' elle n' avait que 8 mois et demi. Le 23 Juin, 2013on lui a diagnostiqué un gliome des voies optiques -aussi appelée OPG (optic Pathway gliome) ou maladie de Pathway (il s'agit d'une tumeur du cerveau qui interfère sur la motricité, la sensibilité et la vision).

 

L'hôpital pour enfants de Boston est mondialement célèbre pour ses thérapies innovantes pour les enfants atteints de cancers rares et mortels. Ils ont relevé plusieurs faits concernant cette maladie qu'il est intéressant de connaître.

 

Tout d'abord, cette maladie est très grave et peut avoir de nombreux mauvais résultats, mais il a également un taux de survie très élevé, environ 90%. Les OPG sont les tumeurs cérébrales qui surviennent dans ou autour du nerf optique (nerf qui relie l'œil au cerveau). Un gliome de la voie optique est une tumeur au cerveau à croissance lente qui se pose dans ou autour du nerf optique. Comme la tumeur progresse, il appuie sur le nerf optique, provoquant la diminution nette de la vision d'un enfant .

 

Le système optique est situé près du centre de l'hormone du cerveau, ce qui est essentiel pour la fonction endocrine du corps (telles que la production d'hormones, le sel et l'équilibre de l'eau, de l'appétit et des centres du sommeil).

 

Cela signifie qu'un gliome optique peut affecter ces fonctions s' il devait poursuivre sa croissance et n'a pas été enlevé chirurgicalement. La chirurgie n'est généralement pas le premier choix non plus. On préfère chimiothérapie

Cette maladie est courante chez les enfants qui sont atteints d' une maladie spéciale appelée neurofibromatose 1 (NF1). Dans ces cas, environ les deux tiers du temps, la tumeur cesse de croître et disparaît spontanément et définitivement sans traitement. Voici d'autres considérations:

 

•les gliomes de la voie optique représentent 5 %t de toutes les tumeurs cérébrales infantiles.

• Ils peuvent affecter un oeil (unilatéraux) ou les deux yeux (bilatéraux).

• La majorité des personnes (75 %) atteintes de gliomes de la voie optique ont moins de 10 ans; la plupart ont moins de 5 ans au moment du diagnostic.

• En raison de la position du nerf optique, une tumeur peut également affecter le système endocrinien (hormonal) de l' enfant.

• Les symptômes de ce type de gliome peuvent inclure , outre la détérioration de la vision, des problèmes de croissance ou de puberté précoce.

 

 

• Les options de traitement peuvent inclure la chimiothérapie, la chirurgie et la radiothérapie.

• Le taux de guérison est supérieur à 90 %.

• La cécité peut se produire dans environ 5 % des cas.

 

Une fois que les dommages au nerf optique perdurent pendant plus de six mois, la perte permanente de la vision ( ou cécité) peut survenir.

 

Les OPG sont associés à un taux élevé de morbidité et de mortalité. Environ 20% à 30% des patients traités ont une déficience visuelle ,des troubles neurologiques, et même pour certains, la mort.

Cette maladie peut être létale, mais le risque de décès est très faible. Habituellement, la mortalité est plutôt attribuée à la tumeur causant des dommages à l'hypothalamus (centre producteur de certaines hormones de l'organisme).

 

Le traitement peut inclure la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie et les médecines alternatives comme l'acupuncture. L' enfant atteint de cette maladie devra faire de multiples suivis IRM pour déceler toute récidive.

 

La maladie présente souvent soit des plaintes de changements visuels,ou montre une saillie du globe oculaire , soit un problème hormonal, qui peut provoquer des perturbations telles que:

• une croissance anormale

•un gain de poids

•une perte de poids

• des troubles endocriniens( ex: urines fréquentes)

PRÉSENTATION du RAPPORT Du CAS par MARA GORDON

 

Voici les propos de la mère de la petite patiente :

 

"Sophie Isabella Ryan a été diagnostiquée comme étant faiblement atteinte d'un gliome Optique de Pathway (tumeur cérébrale) le 23 juin 2013 A l'age de 8 ½ mois.

On nous a dit au départ que la seule option pour espérer arrêter le développement de la tumeur serait Que nous (sic) un protocole de 13 mois de chimiothérapie, utilisant la vincristine et la carboplatine. Comme il s'agit d'un gliome de faible intensité, la chimio n'à jamais prouvé sa capacité à se débarrasser de la tumeur, et si nous avions vu une diminution, même minime, nous aurions considéré cela comme un énorme succès.

 

Après 11 mois de chimiothérapie et de fortes doses d'huile de cannabis, la tumeur au cerveau de notre fille a diminué d'environ 70-75%, et le kyste non massif qui s'était formé au départ, a disparu à près de 85% . On nous a dit que la chimiothérapie ne serait pas capable d'éliminer les kystes. On nous a dit qu'elle deviendrait aveugle de l'œil gauche à coup sûr et que l'œil droit serait probablement compromis... En raison du pronostic, nous avons opté pour l'utilisation du cannabis et avons sauvé sa vision, et la seule séquelle qu'elle a gardée est un oeil paresseux dont nous travaillons la correction. On peut en conclure qu'elle peut parfaitement voir.

 

Sophie a été traitée avec de l'huile de cannabis hautement concentrée en THC et CBD ( pour atteindre 1 gramme par jour) en même temps qu'elle a commencé la chimio, en Octobre 2013. Nous avons avancé petit à petit dans les doses de produit administré jusqu'à atteindre cette dose , et les seul effet négatif qu'elle ait ressenti était un peu de somnolence- laquelle a complètement disparu au fur et à mesure qu'elle s'est habituée aux huiles. Maintenant, le seul effet secondaire qu'elle ressent est la faim, ce qui est étonnant puisque la chimiothérapie est susceptible de diminuer l'appétit.

 

Nous donnons ses médicaments à Sophie en 4 doses à 3 heures d'intervalle.

 

Les experts avec lesquels nous collaborons croient que si on isole le THC du CBD, cela

permet au THC de se fixer aux récepteurs CB1, et la CDB aux récepteurs CB2 sans mise en concurrence, ce qui implique une meilleure absorption. Nous croyons vraiment que le THC

joue un grand rôle dans l'élimination de la tumeur, et elle a continué à être efficace avec une teneur en THC 2 fois supérieure à la teneur en CDB.

 

Les résultats que nous constatons sont tout simplement incroyables! La tumeur de Sophie a évolué tellement bien qu'elle a surpassé les résultats que l'on pouvait espérer avec la seule chimiothérapie, selon les médecins,

et nous sommes maintenant au 11ème mois d'un protocole de chimiothérapie de 13 mois.

 

En plus de la diminution incroyable de la tumeur que nous avons constatée, Sophie a aussi continué à prendre du poids et jouit d'une grande qualité de vie, malgré sa séance quotidienne de chimiothérapie - avec de courts répits de temps en temps. Ses cheveux ont repoussé, preuve d'une bonne évolution, et en dépit de la nécessité de transfusions sanguines fréquentes, elle est par ailleurs très heureuse et en bonne santé. Nous croyons vraiment que nous finirons par nous débarrasser complètement de cette tumeur, et Sophie ne devra pas vivre avec une masse dans son cerveau pour le reste de sa vie.

 

Approche médicale conventionnelle

 

Le protocole pharmaceutique de Sophie se présente comme suit:

 

En Octobre 2013 : chirurgie du cerveau et administration de -Tylenol, Keppra et Decadron pendant 1 ½ semaines.

 

En Novembre : la chimio commence avec du Zofran et administration de Benadryl et Decadron ( nécessaires contre les nausées) avec les repas; du Septra chaque samedi et dimanche.

 

En Janvier 2014 : Decadron et Benadryl ne sont plus nécessaires contre les nausées.

 

Un supplément de mélatonine / camomille est donnée tous les soirs d'insomnie à la moitié de la dose recommandée aux enfants. On administre du Zofran Autour de l'horloge) et du Septra le samedi et le dimanche quand les résultats sont faibles "

 

"Sophie a été mise sur huile de cannabis hautement concentré en THC et CBD à gramme par jour depuis qu'elle a commencé la chimio en Octobre 2013. Elle a commencé avec de faibles doses croissantes jusqu'a environ 450 mg de THC et 275 mg de CBD par jour. "

huile CBD commander en ligne
scans avant et apres traitement avec du cannabis

Plan de traitement du 3 décembre 2013

 

1ère variété de plante : Girl Scout Cookies (CGC): 71,4% de THC et 0% de CBD

2ème variété : Cannatonic: 16% de THC et 60% de CBD

 

Les dosages cibles quotidiens sont de 550 mg / jour de THC et de 380 mg de CBD/ jour

 

Plan de traitement du 20 décembre 2013:

 

les variétés de cannabis ont changé : Purple Kush et ACDC

 

Violet Kush: 66% de THC et 1.6% de CBD

ACDC: 2,4% de THC et 70% de CBD

 

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, le plan de traitement initial impliquait une variété très concentrée en THC , appelée " Cookies des filles Scout" (du nom de son célèbre arôme de biscuit) pouvant atteindre l' incroyable valeur de 71,4 % de THC .

 

Le "Cannatonic" a un faible taux de THC,mais par contre un taux assez élevé en CBD. En fait, il est une des variétés ayant une teneur en CBD parmi les plus élevées, mais le paysage ne cesse d'évoluer et les pressions du marché obligent les cultivateurs à augmenter sans cesse les pourcentages de CDB de certains plants de cannabis.

 

La phase suivante a consisté à administrer deux nouvelles souches la "Violet Kush" et l'"ACDC".

 

La "Violet Kush", est ainsi nommée d'après le fameux terrain Hindu Kush d'où cette espèce est originaire. Elle est également très riche en THC, à raison de 66%. Cette variété a été combinée avec un autre médicament-phare du CBD appelé ACDC. L'analyse de l'ACDC révèle une incroyable teneur de 70% de CDB!

 

Comme on peut le voir clairement dans les 1ers clichés ci-dessus, il y a une très grande masse, d'aspect blanc,du côté droit dans le cerveau de Sophie (photo 1) . Il y a aussi une grande région sombre qui est une masse kystique remplie de liquide. Ces deux masses devraient normalement continuer de croître et éventuellement causer la cécité.

 

Maintenant, après environ 11 mois de chimiothérapie et de la préparation de cannabis, administrés quotidiennement, nous voyons une énorme réduction imprévue des deux tumeurs. (photo 2)

 

Le deuxième cliché sont tirés de YouTube. Il montre clairement des changements remarquables dans la masse tumorale. A noter également la grande région sombre ici (flèche sur la photo de droite). C'était une masse kystique remplie de liquide qui, comme on peut le voir, a disparu presque complètement. Si l'on compare le cliché de droite , on remarque le peu de tumeur ou de kyste restant.

 

Il y a plusieurs points qui portent à croire que la préparation de cannabis a eu un effet majeur sur ce bébé.

 

La première est qu'il n'était pas prévu que la masse kystique disparaisse en utilisant la chimiothérapie seule.

Deuxièmement, ses médecins ont été convaincus, sur la base de la présentation initiale de l'enfant, que Sophie perdrait la fonction d'un œil et que la fonction de l'autre serait compromise.

 

Troisièmement, sur la base de résultats antérieurs utilisant la chimiothérapie seule, on ne s'attendait pas à la diminution considérable des tumeurs .

 

Il semble donc que le cannabis soit un complément efficace à la chimio dans le traitement de ce trouble, mais il n'entre pas implicitement dans la logique pharmacologique.

 

Dans la description du traitement donnée ci-dessus , les médecins ont utilisé le THC et le CBD en doses séparées. La théorie est que, le CBD se liant au récepteur CB2 et le THC se liant au récepteur CB1 , ils agissent séparément, de manière antagoniste, l'un de l'autre.

 

Toutefois, si on se réfère à un article publié en avril 2015 sur les effets potentiels de la CDB, on comprend vite que la CDB se fixe à la fois sur les récepteurs CB2 et CB1. Mais ce n' est pas si simple; le résultat final avec le CBD est qu'il stimule indirectement une augmentation de l'anandamide, qui est un puissant agoniste du CB1.

 

Voici une petite partie de cet article pour aider à expliquer les effets complexes du CDB :

 

" Nous savons maintenant que le CDB agit comme un antagoniste faible du CB1(c'est-à-dire qu'il bloque le récepteur) . Récemment, il on a découvert que le CDB a un effet antagoniste plus fort sur les CB2 du système endocannabinoïde de l'homme.

Classiquement, le CBD est un antagoniste de ces récepteurs, mais il stimule indirectement le système cannabinoïde endogène en supprimant l'acide gras amide hydrolase (FAAH), qui est l'enzyme qui métabolise l'anandamide.

 

 

L'anandamide est un cannabinoïde endogène qui active le récepteur CB1. Par conséquent , le CBD conduit indirectement à une augmentation de CB1, se signalant par une augmentation de la quantité de l'anandamide au niveau des récepteurs et ce, en dépit du fait que le CBD soit faiblement antagoniste des récépteurs CB1.

 

Le résultat final peut être une stimulation du système. La stimulation des CB1 explique les effets du "joint". Soit dit en passant, la CDB en quantités excessives, peut diminuer la teneur en THC, puisqu' il est un antagoniste de CB1.

 

Mais il y a plus que cela.Le CBD stimule également la libération de 2-AG , un autre cannabinoïde endogène qui stimule les récepteurs CB1 et CB2. En dernière analyse, les effets sont une symphonie complexe de stimulations positives ou négatives, conduisant au choix classique de l'inhalation ou de l'ingestion de la marijuana, si des effets douloureux dûs l'ingestion de préparations à base de CDB ne sont pas ressentis.

 

On pourrait ajouter que le CBD et le THC permettent une réduction de la tumeur .

schema cannabidiol et les effets sur les maladies

 

En fin de compte, indépendamment de la façon dont ces deux cannabinoïdes travaillent, l'utilisation des deux est très encourageante et très recommandé comme approche nouvelle et novatrice. Il semble être plus puissant que chacun agissant séparément .

"Utilisez vous le cannabis comme médicament, ou avez-vous des questions aux autres visiteurs? Merci de laissez une commentaire sur cette page de forum !"

information

information cannabis medical

Léglisation

cannabis leglisation

Produits

Produits a base de cannabis


«- Accueil